mardi 24 avril 2018

Guillaume Gaboriaud au micro de MGVELO !

Brillant vainqueur hier de la 85e édition du Circuit Boussaquin, Guillaume Gaboriaud raconte sa course au micro de MGVELO. Et il y a à dire car il a toujours été aux avant-postes de l'épreuve. Explications de l'intéressé:
"C'était un beau circuit, avec les deux ascensions vers Toulx-Sainte-Croix en début et en fin de course, et le circuit très usant entre les deux. Cela m'a vraiment plu comme parcours, ça permettait de se faire à la pédale ! Dans le premier col, c'est monté à un gros tempo, mais le peloton était frais, il n'y a pas eu d'écart significatif, juste de grosses cassures, empirées dans la descente. Tout s'est regroupé en arrivant sur le petit circuit. A partir de là, c'était bim bam boum, attaques de toutes parts. Je me sentais très très bien, et j'en ai fais beaucoup. J'étais dans presque toutes les échappées. hélas, jamais plus de 30-40 secondes d'avance. Vers la mi-course, l'échappée la plus sérieuse, on était 15 devant avec des costauds. Mais Top16 non représentée a tout mis pour rentrer. Cela s'est regroupé après une longue bataille. Je me sentais bien alors je suis reparti à l'attaque, en vain, jusqu'au dernier tour de petit circuit, où peu avant la cloche, j'ai pris un peu d'avance tout seul, et finalement rejoint par une petite dizaine d'autres coureurs. On a fait le dernier tour de circuit à fond. On a ainsi pu aborder le col final avec 30 secondes d'avance au pied. Cela s'est rapidement flingué dans notre échappée. On s'est retrouvé à 6, j'étais un peu limite en début de col. Cela allait un peu mieux sur le haut, mais je n'ai pas été capable de répondre à l'attaque de Carlier et Hanninen, qui ont passé le sommet avec 15 secondes d'avance sur Bellicaud, Bennet, un gars de St Etienne et moi. Juste au moment de la bascule, les plus forts du peloton sont revenus sur nous. On était donc une grosse dizaine à aborder la descente à bloc en chasse du duo de tête. J'ai tout de suite essayé d'organiser le groupe pour revenir sur les 2 de devant, je sentais qu'il y avait la gagne au bout. J'avais vraiment peur que notre groupe ne s'entende pas, mais finalement chacun a passé de bons relais, et ensuite Bellicaud, et surtout Campistrous se sont sacrifiés et ont ramené les 2 échappées à 3 km de l'arrivée. Les attaques ont à nouveau fusé, notamment une belle de Saint-Martin, j'en ai mis une aussi, mais rien n'est sorti. Je l'emporte au sprint ! Vraiment très très heureux de cette victoire, car ça faisait longtemps que j'étais à la recherche de ces bonnes sensations. La saison dernière, je suis tombé 5 fois, j'ai galéré. En ce début de saison, on a eu beaucoup de pluie et de froid sur toutes les courses, je n'arrive pas à m'exprimer à 100% dans ces conditions. J'étais malade il y a 3 semaines, et j'avais pris un gros coup au moral, j'étais pas au niveau voulu. Ma copine en particulier, puis tous mes amis et coéquipiers m'ont soutenu et remonté le moral à bloc. Le retour du soleil et de la chaleur m'ont fait un bien fou. Je me suis entraîné dur ces 2 dernières semaines, j'ai vraiment fait très attention sur l'alimentation aussi. J'ai passé 4 jours à la montagne chez mon coéquipier Jean. On a bouffé du col ! C'est vraiment une énorme satisfaction de voir que tout ce travail paye".

Nombre total de pages vues

Annonce

A louer à Clermont-Ferrand, appartement T1 de 27 m2 dans résidence calme à proximité du chu, de l'ifsi, du tram et de commerces. Salle à vivre, coin cuisine, salle de bains, toilettes, dégagement, chauffage électrique individuel, fibre, four portable, frigo avec tiroirs de congélation, place de parking privative et cave. Contact: 06.82.52.03.38

Articles les plus consultés